Un nouveau modèle de croissance, l’hypercroissance ?

Baptisées « Gazelles » par Birch dès 1987, les entreprises en hypercroissance représentent ces 1% des entreprises qui concentrent les plus fortes croissances.

Compter parmi les gazelles c’est enregistrer 20% de croissance de ses ventes ou/et de ses effectifs tous les ans sur une période de 4 à 5 ans. C'est passer du simple au double en d’autres termes. C’est être l’objet de toutes les attentions ; des politiques, des chercheurs et du monde de l’entrepreneuriat lui-même.

Mais pourquoi consacrer autant d’attention à un phénomène qui ne touche que 1% des entreprises ? Parce que leur impact sur l’économie est démultiplié. Dès 1987, Birch démontrait que les gazelles contribuaient plus que les grandes entreprises à l’augmentation totale du taux d’emploi aux États-Unis.

Mais, si l’hypercroissance peut faire rêver, elle est loin d’être un long fleuve tranquille. Les expériences de Take Eat Easy, Save, Giroptic, Dagoma, Osyris, sont révélatrices des risques auxquels s’exposent les entreprises qui en font le pari. En effet, après avoir été présentées comme les fleurons de l’économie française, ces entreprises ont toutes subi le revers de l’hypercroissance.

Le cas de Giroptic, pionnier des caméras à 360° est le plus emblématique. Après avoir fait la une des médias durant les 10 dernières années, suscité l’admiration pour ces innovations et attiré l’attention de Mark Zuckerberg en personne, son fondateur est obligé de mettre la clé sous la porte en mars dernier faute de ne pas avoir pu conclure un partenariat industriel décisif.

C’est en cela que le cas très spécifique des entreprises en Hypercroissance mérite toute notre attention. Améliorer la connaissance de ce phénomène c’est offrir des clés de compréhension aux dirigeants qui tentent de traverser cette « vallée de la mort » (Markham, 2002).

C’est donc pour accompagner les dirigeants qui souhaitent accroître la performance et favoriser durablement le développement de leur entreprise que Myriagone Conseil lance en collaboration avec le Centre d’étude et de recherche en gestion d’Aix Marseille (CERGAM) une thèse sur la gouvernance des entreprises en situation d’hypercroissance.